Print Header
www.ccsa.ca

Partenariats liés à la Stratégie nationale sur l’alcool

Réduire les méfaits de l’alcool au Canada exige une approche collaborative à multiples facettes. L’approche doit promouvoir des politiques et des pratiques qui s’appuient sur des données probantes et faire usage d’activités de marketing social, d’éducation communautaire, de réglementation et d’application de la loi, entre autres tactiques.

Pour répondre aux besoins associés à une telle approche, le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT) s’est associé à Santé Canada et à la Commission albertaine contre l’alcool et les toxicomanies pour coprésider un groupe d’experts composé de 25 membres des gouvernements fédéral et provinciaux; d’organismes sans but lucratif nationaux; d’organisations des Premières nations et des Inuits; du monde universitaire; et des industries du tourisme et de l’alcool. Ce groupe a élaboré 41 recommandations en vue d’une stratégie nationale sur l’alcool, comme on peut le voir dans Réduire les méfaits liés à l’alcool : Vers une culture de modération au Canada.

Sous la direction du Comité consultatif sur la Stratégie nationale sur l'alcool, des initiatives sur 37 des 41 recommandations sont actuellement en cours, dont celles indiquées ci-dessous.

Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada

Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada : Lancées en 2011 avec l’appui de ministres de la Santé fédéral, provinciaux et territoriaux, les directives ont été approuvées et promues par plus de 20 partenaires, dont les suivants :

  • la Régie des alcools de l’Ontario, qui a distribué plus d’un million de brochures;

  • Éduc’alcool, qui a fait la promotion des directives dans des bars, restaurants et cinémas au Québec;

  • le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) et l’Université McMaster, qui ont ajouté les directives à leur projet de cours sur la toxicomanie pour la formation des médecins;

  • les Forces canadiennes, qui ont fait fabriquer plus de 20 000 verres sur lesquels sont imprimées les directives pour s’en servir comme outil éducatif lors de séminaires et de séances de formation;

  • le Bureau de santé de Middlesex-London, qui a produit une vidéo expliquant les directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada (en anglais seulement).

Dépistage de l’abus d’alcool, intervention rapide et orientation : En partenariat avec le Collège des médecins de famille du Canada, le CCLT a créé ce site Web comme ressource pour aider les professionnels de la santé à déceler et à traiter la consommation d’alcool à risque chez leurs patients.

Programmes de formation du personnel et des serveurs

L’Association canadienne des sociétés des alcools révise régulièrement ses programmes de formation du personnel pour s’assurer que l’alcool est toujours vendu d’une manière socialement responsable et conforme à la loi.

Prix minimal de l’alcool

Le CCLT et le Centre de recherche en toxicomanie de la Colombie-Britannique (CARBC) ont tous deux publié des rapports sur la fixation des prix de l’alcool qui recommandent qu’ils soient indexés sur l’inflation et fixés en fonction de la teneur en alcool.

Politiques et programmes pour décourager la consommation d’alcool chez les mineurs :

  • Le CARBC et le CCLT se sont associés pour préparer un document d’orientation sur les boissons alcoolisées caféinées.

  • À la demande du gouvernement de la Colombie-Britannique, le CARBC a créé un ensemble de ressources destiné aux parents pour les aider à développer chez les jeunes les connaissances et les attitudes associées à la consommation d’alcool à faible risque.

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique a introduit un programme nommé « Minors as Agents » dans lequel des mineurs aident à surveiller si les titulaires de licences respectent les interdictions de vente aux mineurs.

Campagnes communautaires de sensibilisation sur l’alcool

Partout au pays, des bureaux de santé publique collaborent avec des conseils scolaires, des groupes de parents et des partenaires communautaires pour planifier et appuyer l’enseignement et la sensibilisation sur l’alcool. Par exemple, neuf bureaux de santé du sud-ouest de l’Ontario ont collaboré sur la campagne « Rethink Your Drinking » pour inciter les jeunes à réévaluer leur consommation d’alcool.

​​​​ 

Renseignez-vous sur des initiatives axées sur l’alcool au Canada et la façon d’y participer.​​

Écrivez à
alcool@ccsa.ca

 

​​